*.*

Source link : https://front-populaire.biz/2024/06/17/strategie-numerique-du-nouveau-front-populaire/

La semaine dernière, nous vous parlions de la manière dont Jordan Bardella investit les réseaux, notamment TikTok, où il gagne en visibilité en cultivant l’image d’un jeune de vingt-huit ans prenant soin de son apparence et de son corps.

Les gauches ne pouvaient rester insensibles à la puissance d’un homme si adroit dans la maîtrise des codes des plateformes, par le biais desquelles les jeunes s’informent et sur lesquelles se trouvent de nombreux abstentionnistes à convaincre. Depuis le lancement de ces législatives expresses, de petites vidéos font leur apparition pour promouvoir certains visages du Front populaire : par exemple François Ruffin, Sandrine Rousseau ou encore Léon Deffontaines. Des « edits », montages rapides en musiques, qui rappellent en quelques images le parcours d’une personnalité, le tout enrobé de filtres pailletés, de petits cœurs, d’étoiles… Bref une esthétique de fan club.

Un monde connecté Écouter plus tard

Lecture écouter 3 min

L’esthétique K-pop au service de la politique ?

Des formats à l’origine particulièrement utilisés par les amateurs de K-pop (pop sud-coréenne), qui partagent leur amour pour leurs stars avec des vidéos pleines de bons sentiments, dans un subtil mélange d’adhésion et d’autodérision. Les fans de K-Pop sont connus pour mettre leur force de frappe numérique au service de causes politiques. En 2020, ils avaient par exemple perturbé une réunion de Donald Trump en réservant massivement des places à un rassemblement, afin de ne laisser que des places vides.

Cette fois-ci, ce sont les Français qui reprennent ces rhétoriques visuelles pour faire connaître le Nouveau Front populaire et propulser de manière attrayante de nouvelles figures. Leur objectif : convaincre. Certains internautes et collectifs mettent leur savoir faire au profit des politiques : ils se regroupent pour penser cette campagne numérique et agir dans les circonscriptions marquées par des déficits de notoriété.

La Série musicale Écouter plus tard

Lecture écouter 43 min

De nouvelles stars

La star de ces « edits » : Sébastien Delogu. Le député des Bouches-du-Rhône s’est fait remarquer en brandissant un drapeau de la Palestine à l’Assemblée nationale. Depuis quelques jours, on ne compte plus les « edits » qui lui sont consacrés. Conscient de ce nouvelle célébrité, celui-ci a même organisé un concours pour offrir un kebab à Marseille au réalisateur de la meilleure vidéo.

D’autres ont vu encore plus loin que la Canebière et ont visé Times Square : des militants ont organisé une cagnotte en ligne pour s’offrir un espace publicitaire sur les grands écrans de l’avenue new-yorkaise. Ainsi jeudi dernier, la vidéo du député en train de faire des caresses à un chaton a été projetée quelques secondes en plein Manhattan. Une imagerie volontairement kitch et mielleuse qui s’inscrit à l’opposé de la carrure musclée d’un Jordan Bardella.

En parlant de muscles, un dernier mot sur le youtubeur le plus suivi de France : Tibo InShape qui, dans un post, a expliqué ne pas vouloir donner de consigne de vote, tandis que son « rival » Squeezie, par une prise de position politique inédite, a appelé sa communauté à faire barrage contre le Rassemblement national.

Un monde connecté Écouter plus tard

Lecture écouter 3 min

Source link : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/un-monde-connecte/des-chatons-mignons-et-des-filtres-a-paillettes-nouvelle-strategie-numerique-du-front-populaire-5200510

Author :

Publish date : 2024-06-17 06:53:02

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

—-

Author : Front Populaire

Publish date : 2024-06-17 09:58:59

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

........
....................................................................................................